Logiciel Libre : DIA : création de schéma

Le dans
Nom du logiciel : Dia
Usage : création de diagramme
Système d'exploitation : Windows; Linux; Max OSX
Site : https://wiki.gnome.org/Apps/Dia/
Licence : GNU GPL
Version présenté : 0.97.2
Langue : Français, Anglais, Espagnol, ... (15 en tous)

Dia est à la conception de schéma ce que le fromage est à la souris, un petit plus pas désagréable !

À remarquer avant de rentrer dans le fond du sujet que ce logiciel s’adresse avant tous à des utilisateurs un minimum averti avec l’usage d’un ordinateur et cible des spécificités métier.

Premier point important du logiciel, le nombre de standard de schéma gérées, pour vous faire une idée de ce qui est fourni par défaut (standards + formes (shapes)) : BPMN, Chronogramme, Circuit électronique, Cisco (Divers, Ordinateur, Réseau, Switch, Téléphonie), Cybernétique, Base de données (Database Merise), électricité, éléments de lumière, ER, formes assorties, FS, Gane and Sarson, Génie chimique, Génie Ciil, GRAFCET, Ingénierie des exigences (représentation de Jackson, représetantion de i*, représentation KAOS), Ladder, Logique, Map, Isometric, MSE, Pneumatique/Hydraulique, Puzzle, Réseau, SADT/IDEF0, SDL, Sybase et enfin UML 🙂
Si avec ça vous ne trouvez toujours pas votre bonheur, vous pouvez ajouter des shapes.

Niveau ergonomie et utilisation, on est clairement en présence d’un logiciel pour être rapide et simple à utiliser, pas de fioriture, sur la gauche l’essentiel et le reste dans les menus du haut.

Pour la sauvegarde, j’apprécie particulièrement le nombre de formats supportées dont SVG, PNG, JPG, TIFF, EPS, PDF, … de quoi faire ! La sortie en PDF est particulièrement appréciable pour avoir quelque chose de cohérent pour imprimer et fournir à ses collègues en version papier, l’impression en direct étant quand à elle plus casse gueule 🙁

Hormis les outils permettant rapidement de travailler par glissé/déposé, on retrouve une gestion par couche (layer), la possibilité de grouper des objets entre eux, permettre une sélection selon différents critères (union/intersection/…).

Il est par ailleurs possible de scripter DIA avec du Python.
Bonne surprise également pour ceux qui codent avec PHP (orienté objet bien sûr) car il est possible de générer du code PHP (gère aussi le C++/Java/Python/…) directement à partir d’un diagramme UML, pour cela, il faudra récupérer UML2PHP5 et suivre la procédure d’installation selon que vous êtes sous Linux ou Windows.
Alternativement à cette méthode, vous pouvez aussi utiliser dia2code qui permet de générer du code dans différents formats (Ada, C, C++, Java, PHP, Python, Ruby, shapefile, SQL, C#) depuis les fichiers Dia.

Vous l’aurez compris, l’essayer c’est l’adapter 😉

Exemple de schéma Merise sous Dia

Exemple de schéma Merise sous Dia